7 novembre 2017

Mur de la Méditerranée

Le mur de la Méditerranée (rempart du sud) était un système extensif de fortifications côtières, construit par le Troisième Reich pendant la Seconde Guerre mondiale (1943) le long de la côte française de la mer Méditerranée (de Cerbère à Menton) et destiné à empêcher une invasion par les Alliés. La 19e armée (Allemagne) (PC à Avignon) était composée de 7 secteurs côtiers de défense (KüstenVerteidigungsAbschnitt; KVA) couvrant les 864 km des côtes françaises de la méditerranée de la frontière espagnole jusqu’à la frontière italienne. L’AOK 19 comprend les KVA suivants:

  • 19 KVA A / 271. ID : Port-Vendres, Collioure, Cap Leucate…
  • 19 KVA B / 277. ID : Port-la-Nouvelle, Narbonne-Plage…
  • 19 KVA C / 271. ID : Cap d’Agde, Sète…
  • 19 KVA D / 338. ID : La Camargue
  • 19 KVA E / 244. ID : Marseille
  • 19 KVA F / 242. ID : Toulon
  • 19 KVA G / 148. ID: Cannes, Nice…

Au moment du débarquement de Provence, le rempart littoral est constitué d’environ 500 ouvrages utilisables, et 200 ouvrages en construction.