Association les Bergers des Pierres – Moselle

Casemate de Wittring

Casemate d’infanterie simple, sur deux niveaux

Années : 1934 -1938

Construction : CORF (Commission d’Organisation des Régions Fortifiées)

2 Cloches GFM B (modèle 1934) poids 17 tonnes, (épaisseur 25 cm),

Un aileron protégeant les créneaux contre les coups d’écharpe (le principe de l’aileron, pour protéger des pièces de flanquement, remonte au 16ème siècle et apparait dans les premiers fronts bastionnés italiens)

Défense des entrées, FM 7.5 mm, 1 000 cartouches par FM, cadence de tir 500 coups minutes, poids du FM chargé 9.8 kg, chargeur de 20 cartouches


Grenade F 1 (240)


Fossés diamant et une passerelle amovible, Grille extérieure (1,80 x 0,86 m), Porte intérieure (1,80 x 0,86 m)

Pour la défense rapprochée


Matériaux : béton armé et acier, 3 000 m3 de béton

Superficie environ de 200 m

Chef de casemate : adjudant-chef Hilaire

Équipage : entre 30 hommes

Coût des travaux : 2 000 000 Francs

2 réservoirs d’eau de 1 000 L (chacun)

Ventilateurs soufflants type C1, 2 ou 3 filtres, 2 ventilateurs, marche électrique ou à bras.

Usine électrique : 2 groupes électrogènes à moteur SUPDI de 18CV

Éclairage : lampes à pétrole, lanternes triangulaire et hublot de 20 à 40 w

Cloche GFM, protection1 et 2, 2 hommes, 1 tireur, 1 pourvoyeur, Ventilateurs aspirants (air vicié)type G, ventilateur du caisson à douilles (à bras.)


Cloche AM,(modèle 1934) poids 26 tonnes, (épaisseur 25 cm), protection 1 et 2, 4 hommes, 1 tireur, 3 pourvoyeurs,


Chambre de tirs, 8 hommes, créneaux décalés,ce qui a pour effet de réduire la surface exposé et permet de limiter les dimensions du mur d’aile du 14 décembre 1936, elles furent appliquées, au moins partiellement, à partir de 1934, aux 31 casemates et blocs d’infanterie, épaisseur des murs : 1,75 m (côté ami) et 2,25 m (côté ennemi),protection 2 et 3 (calibre 160 à 240 mm), épaisseur de la dalle : 2,00 m protection 2 (calibre 240 mm)


Interchangeable


La casemate n’a pas été attaquée directement par les allemands, mais quitte à l’attaque menée contre l’ouvrage voisin du Haut Poirier, son équipage s’est rendu aux allemands sur ordre du commandant Jolivet le 21 juin 1940.
la casemate était alors occupée par une douzaine d’hommes qui devront laisser sur place l’armement intact, les caisses de munitions, les vivres et tout le matériel de la casemate. Elle sera occupée par la Wehrmacht jusqu’à l’arrivée des troupes alliées fin 44 début 45.

Les repas étaient préparés au casernement d’Achen et une corvée journalière était chargée de leur transport.
la casemate n’était pas dotée de cuisine mais d’un unique réchaud à pétrole et, en temps de paix, les repas se prenaient dans une maisonnette bâtie à proximité qui comprenait une cuisine et un réfectoire.

简体中文 ZH-CN English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT
Retour
error: Content is protected !!