LE DÉPÔT INTERMÉDIAIRE A DU SAINT-MICHEL
Vers 1891, la construction du dépôt intermédiaire A du Saint-Michel se fait en maçonnerie sous le roc. 
Situé en rive droite de la Meuse, à une altitude de 334 mètres, en arrière du fort du fort Saint-Michel.
Il est constitué d’une chambre de stockage de 4 mètres de large et de 10 mètres de long, permettant de stocker un ou deux jours de munitions pour les batteries d’artillerie du secteur.
Afin de faciliter son ravitaillement et sa mission, ce dépôt a été relié au réseau de voie de 60 de la place en 1914.
Le coût de construction s’élève approximativement à 23 000 Francs de l’époque.
Durant la bataille de Verdun en 1916, le dépôt sera un abri pour les soldats du secteur.
Actuellement, le dépôt est en bon état, mais il est interdit d’y accéder.