20 février 2017

La ligne Siefried

D’origine (appelée ligne Hindenburg par les Alliés) est une ligne fortifiée construite par l’Allemagne en 1916 et 1917, pendant la Première Guerre mondiale, raccourcissant le front pour la circonstance. Cependant, en français, le terme de ligne Siegfried se rapporte plus couramment à la ligne de défense similaire de la Seconde Guerre mondiale, construite dans les années 1930 en face de la ligne Maginot. Cette seconde ligne de défense était appelée Westwall par les Allemands.

Ligne Siegfried

Ligne Siegfried

La ligne Siegfried, ou Westwall, était un système de défense s’étendant sur plus de 630 km, avec plus de 18 000 bunkers, des tunnels et des dents de dragon. Elle s’étirait de Clèves à la frontière néerlandaise jusqu’à Weil am Rhein à la frontière suisse, le long de la frontière occidentale de l’ancien Empire allemand. Hitler planifia cette ligne en 1936 sur les travaux de Fritz Todt et la fit construire entre 1938 et 1940. En fait, le Westwall regroupe plusieurs lignes de défense. De simples et légers bunkers au début, les ouvrages devinrent de plus en plus imposants au gré des ordres d’Hitler. Cette construction eut lieu après la remilitarisation de la Rhénanie, qui avait annulé le Traité de Versailles et les accords de Locarno. Après la bataille de France de mai-juin 1940 et l’occupation de la Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas et de la moitié nord de la France, la nécessité du Westwall passa au second plan. Les frontières du Reich n’étaient plus les mêmes. Lors de l’édification du mur de l’Atlantique, de nombreux blindages (portes, créneaux, plaques, etc.) furent démontés pour être installés sur ces nouvelles fortifications (avec le Südwall à partir de 1943). Cependant, après le débarquement en Normandie (juin 1944), Hitler fit dans la hâte appel à la Hitlerjugend pour la remettre en état et construire de nouveaux bunkers. Ceci se produisit durant les mois qui séparèrent le débarquement et l’approche des armées alliées des frontières du Reich (septembre 1944).

Inspection de la Ligne Siegfried par l'Etat-major allemand

Inspection de la Ligne Siegfried par l’Etat-major allemand

Aller à la barre d’outils